Catégories
1967 août 1967 carnets

3 août 1967

Paris. Michaud : Gatti part le 11 pour Hanoï (par Pnom Penh, …) avec H. Châtelain.

Catégories
1967 août 1967 carnets

7 août 1967

Michaud à déjeuner. Le projet feuilleton TV : songe à Pottecher pour lier les épisodes. Approuvé.

Catégories
1967 août 1967 carnets

15 août 1967

Travaillé K.G. Cdf de Cl. SS de l’Express : « Etes-vous enfin libre ? » « Non ». « Bientôt ? » Euh…

Catégories
1967 août 1967 carnets

17 août 1967

Vu J.P. Augmenté de 1 000 F et, dans trois mois, une autre. Le « Match de la vie » marche à merveille. La vente le dit. Il faut travailler, rester fidèle à la formule « thème » depuis 25 ans… on passe de 9 à 12 pages.  Trois « tomes », dit-il : le monde, les événements, les hommes.

Catégories
1967 août 1967 carnets

19 août 1967

A Freyminge où se trouve M. Wein, pharmacien, ami de K.G. Nous reçoit, très affable quoiqu’un peu malade, dans l’appartement. 1 h. Téléphoné au pasteur Wild, autre ami de K.G. qui n’avait pas répondu à une lettre. S’est montré relativement coopératif. Me recevra au prochain voyage.

Catégories
1967 août 1967 carnets

21 août 1967

Cdf de Galante : il m’envoie son « De Gaulle », destiné aux Ricains – afin de connaître mon sentiment.

Catégories
1967 août 1967 carnets

22 août 1967

A la radio (Luxembourg) interview de Régis Debray en prison. Intéressant mais gâché par l’imbécillité du reporter (Chapus).

Catégories
1967 août 1967 carnets

24 août 1967

A déjeuner, Nicolas Obo toujours pétulant et Le Bolzec – qui tout à coup se met à pleurer : sa femme l’a quitté et exige le divorce (parmi les causes : l’échec à PM qui a dû affecter cette femme volontaire et matérialiste).
Conversation avec Comte et Dubois, lequel, avec un grand air d’impartialité, fait de l’antisémitisme sournois (à propos des banquiers juifs qui, réunis à Tel Aviv, ont décidé d’aider Israël).
A 9 h 30, les cloches en souvenir de la Libération.

Catégories
1967 août 1967 carnets

25 août 1967

PM fait papier sur les déserteurs GI (à cause du VN).
Chargelègue, interview de Giscard : Il était doux, il était fin
Il parle à un ministre
Le voilà tout sinistre
Sur Chargelègue, Giscard déteint.