Catégories
1965 carnets mai 1965

2 mai 1965

Corrigé les épreuves.

Catégories
1965 carnets mai 1965

4 mai 1965

Rendu les épreuves à Mme Denaria, rue de Seine 57. Chez TSP aux Presses de la Cité, m’introduit chez Nielsen – qui avait déjà reçu V. Vence, St Jean (presque fichu à la porte) et recevait de nouveau Vence avec le photographe. Conversation.
Journal. Vu Pottecher, venu prendre des photos de Dallas.
La brochure sur les massacres d’Arménie : voilà où Hitler a puisé le plan et les moyens du génocide ! Cdf de Dante à 11 h pour du : « Veux-tu faire le journal du Grenier ? »

Catégories
1965 carnets mai 1965

5 mai 1965

Vu Th. De Clermont-Tonnerre pour l’affaire Nielsen. Cdf de Sarrazin. Le journal du Grenier. Je donne un accord mitigé.
Papier Nielsen : horrible à faire – d’ennui !

Catégories
1965 carnets mai 1965

7 mai 1965

Remis le papier. Ce n’est pas ça ! Je refuse de le refaire. Barrat s’en charge.

Catégories
1965 carnets mai 1965

10 mai 1965

Conférence PM : R. Thérond me demande, un peu gêné dit-il, ce que je pense d’un numéro sur Pétain. Je le dis. Tournoux aussi consulté.

Catégories
1965 carnets mai 1965

12 mai 1965

Roger Vaillant mort d’un cancer au poumon (57 ans). Thérond me demande le papier. Refusé – à cause du father.
Lecture de « Sorge » – en épreuves pour l’Express. Excellent bouquin (encore que Mme Cl. SS le trouve mauvais !).

Catégories
1965 carnets mai 1965

14 mai 1965

Corrigé les 2e épreuves d’Alcatraz.

Catégories
1965 carnets mai 1965

18 mai 1965

Concert salle Pleyel. Boulez pas là. Vu B. Saby et Danielle, H. Michaux, Souvt.

Catégories
1965 carnets mai 1965

25 mai 1965

RV à l’Express avec Bruno Mounier administrateur. JJSS n’a pas voulu me dire lui-même les décisions prises : en raison des charges trop lourdes, passage du prix à la pige (« plus importante évidemment le cas échéant »). Il a été un peu surpris de mon acceptation immédiate.
Téléphoné à Gatti ce soir (après cdf pressant de Sarrazin au sujet de son journal).

Catégories
1965 carnets mai 1965

27 mai 1965

A 7 h chez Monloup pour y retrouver Dante. Il y avait au bas de l’escalier Hélène Châtelain, dans l’appartement Pépi Schmidt et sa cousine, et Dante, cherchant à fuir pour aller retrouver la 2e, Claudine (du théâtre d’Aubervilliers et de la rue des Panoyaux). Allés dîner tous les quatre (Pépi, Monloup) chez le Grec. Puis, resté seul avec Dante, sous prétexte d’aller à Bourges avec lui. Longuement parlé : de Stéphane, des parents, des amis, etc. L’ai raccompagné vers minuit rue des Panoyaux.