Catégories
1951 carnets février 1951

21 février 1951

Apéritif chez les Duclary – Déjeuner invité par Nardin et Reichenecker. Négociants. Mme Reichenecker et le maestro Rossignoli qui joue ses compositions.
Le soir, chez les Reichen., café, etc. avec des parpaillots.

Catégories
1951 carnets février 1951

22 février 1951

Déjeuné Duclary – Procès Lanergan ( ?), accusé d’avoir volé 20 M de bijoux à une américaine du Martinez. Vu Marcelle Fouchi à son salon de coiffure – le soir, enfin, Marcelle, Marie-Claire avec Nardin et une voisine.

Catégories
1951 carnets février 1951

23 février 1951

Déjeuner Négociants avec Marie-Claire, Marcelle, Nardin. Pris taxi pour Cannes
(1 000) – train de Lyon 14 h 59, arrivée 23 h 30. « Mais par où faire entrée dans son cœur ? » Léger. Vu J.J. au Progrès raconter sur Guyane. Lu « La Guyane » du docteur Kaust.

Catégories
1951 carnets février 1951

24 février 1951

Déjeuner chez J.J., rue de Castries 11, nouveau domicile. Un fils, Jean-Dominique. Train Paris 13 h – Paris 19 h 35. Téléphoné Corvol qui me confirme saloperie du Larquier. Gilbert rentré : le pied dans le plâtre, du ski.

Catégories
1951 carnets février 1951

25 février 1951

Envoyé lettre à Fargue contre le Larquier. Reçu lettre préfet de Guyane m’invitant pour le 15 juillet à Cayenne. Le soir chez Gatti avec Boulez retour de Suisse (Bâle, Zurich) – chez Michel puis St-Germain. B. travaille aux Polyphonies (champignon ne pousse pas sur le rocher : préfère terrains luxuriants – ceci à propos peinture Otero). Michaux emballé par la pièce de Gatti – Film Rognoni en panne.

Catégories
1951 carnets février 1951

26 février 1951

Grève des transports – Vu Fargue pour la fripouille Larquier. Je passe sous les ordres de Divo. Fargue parfait m’explique comment il lutte, lui, etc., etc.
Gatti me parle le soir de son « œuvre en marche » : le fleuve qui coupe tout en deux, l’horloge brisée, Bonelli Pascal, le gibet, la ville. Joffroy, Colin, Saby, le mot-croisé, le langage insecte.

Catégories
1951 carnets février 1951

27 février 1951

11 h 30 Rouen avec Dante et Petrus. Déjeuner place du Vieux Marché. Puis procès d’une fille de ferme ayant abandonné son enfant. Acquittée. Les témoins sortis de Maupassant. Avec Petrus visite de la cathédrale et des ruines. Train de 19 h 58 de justesse. Gatti reste pour téléphoner son papier. A Paris 21 h 30. Cinéma film mexicain : le Mal querida – rigolo.

Note : Je ne suis pas courageux. Devant un acte à accomplir, il me faut créer mon courage à l’aide de procédés divers, sur lesquels je m’expliquerai. Puis, à partir seulement de ce courage créé, en avant la musique. M.W.