Catégories
1958 août 1958 carnets

12 août 1958

Aujourd’hui Grunebaum : « Il est sain et sauf. Pas du tout prisonnier. Notre correspondant l’a eu au bout du fil ». Je téléphone à Montreuil : sa mère folle de joie.