Catégories
1957 carnets juillet 1957

12 juillet 1957

Coup de fil de Dante – à qui tout sourit (contrat pour le Poisson noir, engagement à Libé). Dubois me fait entrer dans son bureau. Que faire, dit-il, pour rendre P.M. moins cocardier, réac, etc. ? Cartier ! Il tape sur les informateurs réac (Le Tac, Poillet, heureusement vidé). Il raconte ses souvenirs du Maroc (le coup du drapeau que 3 officiers voulurent refuser à Rabat et Lagny les envoyant faire les farauds en Algérie). D. craint un coup dur en automne. « Il y a des général Faure dans l’armée ». (Moi, je vois ça en été.) De toute façon, il juge idiote et démentielle la politique algérienne. « Pourquoi ne fait-on pas comme l’Angleterre ? Pourquoi ne pas donner, et vite, l’indépendance ? Mais non. Vous savez quels sont les conseillers du gouvernement : un général Lecomte, un Dides, un Beylot. »
Collin me confie le manuscrit de « Bernadette », à charge de le faire éditer.