Catégories
1951 carnets septembre 1951

14 septembre 1951

Pluie, vent. Décroché le hamac. Robert T. me dit que les médecins de Prangins donnent à Hélène trois ans avant la complète schizophrénie (et l’internement). Lu l’Imitation. Coup de téléphone d’Otero (de Villard-de-Lans). Véritable tempête, le vent hurle. « Isabelle… it’s too windy » crie la nurse (Irlandaise).