Catégories
1951 carnets janvier 1951

21 janvier 1951

Hier midi, Audouard, Rognoni et la bande pour le film « Courrier du désespoir ». Déjeuner chez Michel – puis cafés. Dîné avec Boulez chez lui – Rentré Sébasto 3 h du matin. « Je pourrais tuer à froid, dit B. pas besoin de l’alcool ». Discussion sur Gatti qui semble amer. « En peinture, les jalons existent, Klee, Kandinsky, Mondrian, en musique la voie est claire. En littérature, beaucoup plus difficile (Elliot, Joyce). » « Je me sens très vieux, plus de révélations » L’été 1947, année de ma cristallisation : Midi, Nigg, Klee à Avignon, Char.