Catégories
1951 août 1951 carnets

22 août 1951

Je suis pour la paix mais dès que je parle ils sont pour la guerre (120).
Arrivé à Sarrebrück (poliomyélite). Mardi 21 – 19 h 25. Logé hôtel Excelsior. 208 cas de polio. Haut commissariat, puis police place du Château, puis Institut d’hygiène. Conversation à midi : « S’ils avaient gardé Bülow, ça ne serait pas arrivé » Rasé à la Vitelloise ! Haut commissariat où j’attends 1 heure 30 un fonctionnaire qui n’arrive pas, M. Bouffonais.