Catégories
1955 carnets juillet 1955

22 juillet 1955

Bouclage. Je rentre vers 19 h. Je rappelle : Croizard me parle d’un « terrible malheur ». On a trouvé de Pirey, mort asphyxié chez lui. C’est la femme de Forestier qui l’a découvert. La femme et la mère de Pirey sont en vacances. Tuyau de gaz arraché, on croit qu’il s’est suicidé : dépression, peur de l’avenir, manque de confance en soi, bruits de sa mise à la porte, Match l’a eu. Rentré 5 h du matin.