Catégories
1955 carnets juillet 1955

25 juillet 1955

Gatti et moi convoqués par la mère de Philippe. Il s’agit, semble—t-il, d’un article de Philippe – d’une nouvelle pour les Lettres françaises. Mais au bout d’un instant, elle parle d’autre chose : de la mort étrange de son fils, le sang sur les murs, les fenêtres fermées, les menaces à lui faites par le clan Lacaze–Rigade, etc. Je reviens très troublé.