Catégories
1958 carnets mai 1958

30 mai 1958

Tout très détendu ce matin. « On a eu chaud, on verra bien, on est soulagé ! » Opinion générale. Négociations à Colombey avec Auriol et l’inévitable Mollet.