Catégories
1960 avril 1960 carnets

7 avril 1960

Croizard revenu, marié. Vu, avenue du Maine, l’éditeur d’art Farvens, un anglais roux et barbu qui cherchait un traducteur pour un ouvrage sur Grolbertin. Conversation sur Duchamp (qu’il édite ; il m’a donné le livre).
Vu Dante, qui, ayant déjeuné avec Flamant et Cayrol, m’incite pour la nième fois à me « lancer dans l’arène ». Lui ai dit que je valais mieux que ce que je pouvais écrire. Il n’a pas paru convaincu.