Catégories
1962 carnets décembre 1962

7 décembre 1962

Kateb devait venir me prendre au journal. Pas là. J’arrive rue Custine : il était reparti en taxi, hagard, à court d’argent, se prenant la tête à deux mains. Revient à 14 h avec deux camarades, dont un ancien maquisard et un employé d’Air Algérie. Ils mangent et boivent et discutent. Cela tourne à la psychanalyse, ou au dialogue dostoïevskien (avec évocation des amours passées, des morts, de la politique). Dramatique par instants, presque fou. Le maquisard – acteur avait tenté de « dormir » avec 17 cachets le matin même… Partis vers 16 h.