Catégories
1959 carnets juin 1959

8 juin 1959

Eysses : les lettres des enfants, les ossements. Dachau : le pire, c’est qu’on ne sentait plus. On était triste de ne pas pouvoir être triste. Ce sont des choses qu’il ne faut pas vivre, mais avoir vécu, qu’on est heureux d’avoir vécu.